Semer des plantes annuelles

La meilleure façon de semer les annuelles est en pleine terre. Cependant, il y a encore peu d'amateurs qui osent réellement le faire... ou qui sont déçus par le résultat.

Lieve Adriaensens (Pépinière Silene) a écouté les problèmes les plus courants lors du semis d'annuelles en pleine terre et donne des conseils qui vous convaincront de commencer sans serre, véranda ou rebord de fenêtre chaud - sans les tracas des jeunes plants pré-semés.

C'était trop sec pendant longtemps...

Il arrive parfois qu'il ne pleuve pas pendant un mois entier au printemps, et que faites-vous alors ? Arrosez les graines, bien sûr, mais vous êtes alors obligé de le faire tous les jours, car les graines germées (invisibles à l'œil nu) qui ne sont pas arrosées se dessèchent irrémédiablement. La solution est évidente : ne pas arroser et laisser la nature faire son travail ! Tant qu'il ne pleut pas, la graine ne germera pas et attendra tranquillement qu'après une ou plusieurs averses, le sol soit suffisamment humide pour germer à son rythme. S'il est et reste anormalement sec pendant une longue période, il n'y a pas d'autre solution que d'arroser quand même. Faites-le de préférence après le coucher du soleil, afin que l'humidité puisse pénétrer dans le sol pendant la nuit. Si vous arrosez tôt le matin, il y a un risque que la moitié de l'eau s'évapore lorsque le soleil se lève. Si vous continuez ainsi jusqu'à ce que les premières plantules émergent, le danger est écarté et vous pouvez continuer à arroser à intervalles plus longs. Le fait de recouvrir le semis de sable grossier permet également d'éviter que le sol ne se dessèche.

J'ai semé parmi les plantes vivaces et les arbustes...'.

Au printemps, les plantes vivaces ou les arbustes sont encore petits et dénudés, mais à mesure que la saison avance, ils poussent à une vitesse record pour former de grandes touffes avec des feuilles. De cette façon, ils fournissent beaucoup d'ombre aux semis, qui ne peuvent jamais gagner la course à la lumière. Il est donc logique que vous ne puissiez pas semer des annuelles dans les endroits dénudés sous un arbre ou un arbuste. Si vous voulez compléter une bordure de vivaces avec des annuelles, semez-les à l'extérieur dans des plateaux ou des pots et plantez-les lorsqu'elles sont assez grandes pour rivaliser. De cette façon, même les zones semi-ombragées peuvent être éclairées. Choisissez des annuelles qui poussent à la mi-ombre, comme les ageratum, nicotiana, salvia, tagetes,...

J'ai semé largement....'

Cette méthode, comme celle utilisée par l'agriculteur pour ensemencer ses champs, peut être appliquée à de grandes surfaces. Malheureusement, ce ne sont pas seulement les graines de fleurs qui vont émerger, mais aussi les graines de mauvaises herbes. Ils sont restés longtemps dans le sol, attendant le bon moment pour germer, et ont donc toujours une longueur d'avance. Peut-être ne perdez-vous pas le sommeil à cause d'un champ rempli de mauvaises herbes "indésirables" et de quelques plantes annuelles fleuries entre les deux, mais était-ce l'intention ? Semer donc en lignes comme au potager, avec un espace de 25 à 30 cm entre les deux. Mélangez les graines avec du sable pour éviter de trop semer et recouvrez de ½ cm de sable de rivière lavé, et non de terreau ou de terre de jardin. Les "rangées de sable" seront encore très visibles après quelques semaines, il est donc évident que vous pouvez biner ou désherber les mauvaises herbes entre les rangées. Au fur et à mesure que les plantes poussent, vous pouvez les éclaircir et, au bout d'un certain temps, vous ne verrez plus de rangées du tout. conseil : au lieu de mélanger les graines avec du sable, vous pouvez également les mélanger avec une quantité de radis à germination rapide. En procédant ainsi, les rangs resteront, même si le sable de couverture n'est plus visible. Et l'éclaircissage ne sera probablement pas nécessaire une fois que les radis seront dans votre assiette.

Je pense que j'ai semé trop tôt....'.

En principe, vous pouvez semer de mars à fin mai et même en juin ! Mais attendez que le sol soit suffisamment réchauffé et ne bravez pas le froid au début du printemps, car cela ne servira à rien de toute façon. Les semences ne germent que si les conditions sont réunies, avec une humidité suffisante et une température agréable, même la nuit. Tout se résume à ceci : si vous avez envie d'être dehors, les graines en auront envie aussi. Le semis tardif présente également des avantages : même les espèces qui sont difficiles à pré-semer à l'intérieur peuvent être semées à l'extérieur sans problème. Cleome, Zinnia, Celosia et Ricinus sont des espèces sensibles au froid qui peuvent germer en extérieur à la fin du printemps sans aucun problème. De plus, les annuelles semées à l'extérieur ont un gros avantage sur les plantes de serre : les escargots les laissent plus souvent tranquilles ! Ces plantes annuelles fleurissent peut-être un peu plus tard, mais elles durent beaucoup plus longtemps. Si le jardin est sur un sol sec ou sablonneux, essayez de semer avant l'hiver (à partir de septembre). Les graines germent parfois à l'automne et survivent à l'hiver, ce qui rend les plantes plus fortes et les fait fleurir plus tôt au printemps, ce qui constitue un bonus pour les abeilles. Malheureusement, cela ne fonctionne pas sur les sols humides ou lourds.

J'ai peut-être semé trop profond...".

Certaines graines n'ont pas peur d'être recouvertes de terre, mais beaucoup d'autres n'aiment pas du tout cela. Pour que cela fonctionne pour toutes les espèces, procédez comme suit : Veillez à ce que la terre soit exempte de mauvaises herbes et meuble et que la couche supérieure soit finement émiettée. Répandez la semence sur cette couche, puis appuyez dessus avec une planche ou un rouleau à gazon. De cette façon, chaque graine est bien entourée de terre et le contact entre les graines et le sol est optimal. Si vous saupoudrez ensuite une couche de sable grossier sur les graines, elles ne se dessècheront pas aussi rapidement.

Mes coquelicots ne se relèveront pas...

Une question récurrente : comment se fait-il que les coquelicots fleurissent partout en abondance en juin, alors qu'ils ne poussent pratiquement pas dans mon jardin ? Tout d'abord, les trois quarts des graines de pavot restent toujours dans le sol sans germer (peut-être comme une assurance pour les prochaines années ?). Il est également avéré que Papaver rhoeas a besoin d'un sol perturbé pour germer. D'où l'abondante floraison après des travaux routiers par exemple. Afin de "perturber" le sol, la couche supérieure doit être déterrée chaque année après l'hiver à l'aide d'un racloir de jardin ou d'un trident.

Nous espérons que ces conseils d'un cultivateur expérimenté vous aideront à vous convaincre de commencer à cultiver sans serre, véranda ou rebord de fenêtre chaud de la cuisine ! Les manipulations et les inquiétudes concernant les jeunes plants pré-semés appartiennent au passé. Il suffit de semer dans le jardin, avec un effet naturel surprenant et vous trouverez que c'est addictif...

Texte : Lieve Adriaensen
Avec l'aimable autorisation d'Eden Magazine

www.edenmagazine.be

 

Donnez votre avis

Journée des plantes à Hex

Chaque année, en juin et septembre, les jardins du Château d'Hex sont ouverts au grand public. Profitez de nos magnifiques jardins et visitez les nombreux stands de nos exposants. Plus d'info

Suivez nous

Suivez Hex sur Facebook ou profitez des photos de saison des jardins de Hex sur Instagram.

Histoires récentes

© 2022 Castle Hex - Tous droits réservés

COVID 19